J’imagine souvent la ville du future comme une belle ville verte en harmonie avec la nature. Un mélange entre modernité et verdure avec une multitude d’énergies propres et une végétation luxuriante à tous les coins de rues.

Il y aurait toute une ribambelle de moyens de transport propres et silencieux comme les voitures électriques, tramways, trottinettes et bicyclettes !

Imagine toi zigzaguer dans des rues 100% piétons et vélos sous le chant des oiseaux, entre potagers et grands arbres, maisons vertes et cours d’eau.

Et si on commençait aujourd’hui ?

Le vélo est un moyen simple et accessible pour se déplacer et pour garder la forme.

Prends-tu ton vélo pour faire tes petits trajets du quotidien ?

Avec la marche, c’est le meilleur moyen de conserver une bonne santé, surtout quand tu manques de temps. Tu peux même gagner du temps en évitant les bouchons des heures de pointe. J’ai voyagé plusieurs fois en Allemagne et j’ai souvent vu plus de vélos que de voitures dans les centres villes. A croire que les français n’aiment pas le vélo, à part le Tour de France à la TV !

Pourquoi le vélo est bon pour ta forme ?

  • Tu soulages tes articulations
    Contrairement à la marche ou au running, tout ton poids repose sur tes fesses et non sur tes jambes. Les personnes qui ont des douleurs articulaires, souvent dues à l’âge, peuvent s’exercer en douceur. Le vélo fera des heureux, surtout tes genoux!
  • Tu renforces ton cardio
    Le vélo est un très bon exercice pour conserver un coeur en bonne santé. Tu peux être vieux avec un coeur de jeune et inversement ! Grâce au vélo, tu vas accélérer ton rythme cardiaque et ta circulation sanguine ce qui permet d’augmenter ton niveau d’énergie et faire baisser ta pression artérielle. C’est même bon pour le cerveau ! Comme tout exercice d’aérobie, il favorise la production d’endorphines, l’hormone de la bonne humeur.
  • Tu renforces tes muscles
    Pédaler sollicite de nombreux muscles comme les muscles fessiers, les quadriceps des cuisses, les muscles gastrocnémiens et soléaires des mollets, les ischio-jambiers à l’arrière des cuisses et les muscles fléchisseurs à l’avant des hanches. Tu utilises aussi les muscles de tes bras, épaules et abdos pour te tenir debout, maintenir ton équilibre et piloter ton bolide !
  • Tes activités quotidiennes sont plus faciles
    Grâce au vélo, tu améliores ton équilibre, ta marche, ta station debout et ton endurance. La montée des escaliers est plus facile !
  • Tu renforces tes os !
    Selon le Dr. Safran-Norton les activités de résistance comme le fait de pédaler forcent sur les muscles qui forcent à leur tour sur les os ce qui permet d’augmenter ta densité osseuse.

Voici quelques conseils avant de prendre le guidon.

Pour l’équipement :

  • Le port d’un casque est vivement conseillé. Les accidents en ville impliquant une voiture et un cycliste sont vites arrivés. Le casque permet de t’éviter de grosses séquelles à la tête en cas de chute.
  • Pour les grandes balades les vêtements spécial-cyclistes respirent bien et permettent d’être bien visible des conducteurs. Les shorts et cuissards de cyclisme sont rembourrés pour éviter les irritations et assurer un bon amorti.
  • Le choix de la selle est important. Une selle suffisamment rembourrée permet de soulager les fesses. Un couvre selle est un investissement peu coûteux (moins de 10 euros) qui permet de transformer une selle détestable en une selle agréable pour les petits trajets.
    Certaines selles vont plus loin et permettent de soulager la pression sur le périnée. C’est là que se trouvent les nerfs et les artères qui alimentent le bas du corps, et une pression trop forte à cet endroit peut provoquer des engourdissements et des picotements dans les jambes.
    On trouve aussi des selles avec un design “sans nez” ou en fer à cheval pour soulager les parties de ces Monsieurs !
  • Investis dans un vélo adapté à ton utilisation. Tu as le choix entre 3 grands types de vélos : les vélos de villes, les vélos de route et les VTT.
    Le vélo de ville, plage ou confort sollicite moins le corps. Son guidon surélevé te permet de t’asseoir droit, les pneus larges permettent une conduite souple, les tiges de selle absorbent les chocs et le cadre bas est facile à enjamber pour monter sur le vélo.
    Le vélo de route ou de course est au contraire orienté sport pour un maximum de performances avec un cadre ultra-léger, un guidon bas et profilé pour minimiser la résistance au vent et des pédales spéciales clipsables à des chaussures de vélo.
    Le VTT ou vélo tout terrain est idéal pour dévaler les pentes dans les chemins montagneux et escarpés. Il est renforcé avec un cadre solide et des pneus épais et profilés pour la terre et les cailloux. J’ai déjà eu l’occasion de louer un VTT à assistance électrique et c’était un plaisir. Tu montes au sommet sans forcer et tu te lâches dans les descentes !
    Il existe aussi les VTC ou vélos tout chemin qui sont entre le vélo de ville et le vélo tout terrain.
    Le tricycle permet prolonger le plaisir de rouler pour les personnes qui ont des problèmes d’équilibres et les vélos couchés soulagent la douleur des personnes qui ont des problèmes de colonne comme la sténose du canal lombaire. Par contre, le Dr Clare Safran-Nortons ne conseille pas ce vélo en cas d’hernie discale car le vélo peut faire gonfler davantage le disque.

Autres conseils pour profiter à fond du vélo :

  • Demande l’avis de ton médecin surtout si tu souffres d’une maladie cardiaque, de l’arthrite ou si tes os se fragilisent. Le Dr Safran-Norton conseille même le tricycle aux personnes qui souffrent d’ostéoporose pour éviter les chutes et même d’éviter temporairement le vélo en cas de fracture récente. En effet, celle-ci peut s’aggraver en cas de chute.
  • La hauteur de ta selle doit te permettre d’avoir la jambe légèrement fléchie lorsque ta pédale est en position basse. C’est plus confortable pour tes articulations des genoux et ça t’évitera de tomber au premier feu rouge !
  • Les clips pour garder tes pieds sur les pédales ne sont pas nécessaires sauf si tu comptes te faire de grosses balades à vélo de course, genre préparation du tour de France ou de l’Iron Man ! J’ai déjà vu plusieurs cyclistes du dimanche tomber au premier feu rouge parce qu’ils n’arrivaient pas à déclipser leurs chaussures.
  • Privilégie les balades à plusieurs, surtout si tu vises le col de la Dent de l’Ours tout la haut ! On s’en sort toujours mieux à plusieurs en cas de pépin sur les routes.
  • Utilise autant que possible les pistes cyclables. Ca t’évitera surement de tomber sur un fou du volant. Badaboum !
  • Hydrate-toi suffisamment avant, pendant et après ta balade. Tu diminues entre autre le risque d’insolation. Et en plein cagnard, la crème solaire et les lunettes de soleil ça aide aussi !

Ca y est t’as ressorti le vélo de tes ailleux qui traînait dans la cave ?!

Merci au Harvard Health Publishing pour toutes ces infos utiles !

#sportsauvage